apple-store-seattle

Finalement, la RATP, c’est pas si mal !

Samedi 2 août 2008 en fin de matinée, nous atterrirons à Seattle-Tacoma International Airport, de l’autre côté de l’Atlantique, et même de l’autre côté du continent américain, ICI. Nous commencerons alors un petit voyage d’un mois entre Seattle, Yellowstone et Vancouver, via plein de choses au Canada. Bien. Mais quel est le rapport avec ce […]

seattle-downtown

Voyage en Amérique (août 2008) — Billet n°1 : Seattle

Notre voyage aux États-Unis (et Canada) a commencé par Seattle, capitale de l’État du Washington mais situé, dans une logique très peu américaine et quasiment française, à l’opposé de la capitale fédérale qui porte pourtant aussi ce nom. Mais Seattle n’est pas une ville de la côte Est : c’est au contraire la ville la […]

on-the-road-us

Voyage en Amérique (août 2008) — Billet n°2 : Sur la route…

Après Seattle, c’est-à-dire la grande ville, nous sommes partis en direction de Yellowstone National Park, plein Est. Les États-Unis sont un très grand pays : bordant deux océans différents, couvrant quatre fuseaux horaires différents, ce vaste État fait la modique somme de plus de 14 fois la France… Ainsi, et assez logiquement il faut bien […]

yellowstone-park

Voyage en Amérique (août 2008) — Billet n°3 : Yellowstone National Park

Note de l’auteur : cher lecteur, ce billet te semblera sans doute un peu long car le Yellowstone National Park vaut bien la peine d’en parler longtemps. Mais si tu es pressé, tu peux toujours aller directement tout en bas, à la catégorie « En bref ». Ceci dit, entre nous, tu pourrais rater des […]

glaciers-national-park

Voyage en Amérique (août 2008) — Billet n°4 : Glaciers National Park

Ce billet sera plus court que la moyenne puisque nous ne sommes pas restés longtemps dans ce parc, et nous ne l’avons donc qu’à peine effleuré… Pourtant, il vaut clairement le détour. Une différence essentielle frappe par rapport à Yellowstone : Glaciers est clairement un parc destiné aux marcheurs, et globalement aux bons marcheurs. Les […]

wall_e39

Wall-E, dernier bijou des studios Pixar

J’ai vu Wall-E il y a de ça maintenant une semaine et, par flemme surtout, je n’en n’ai pas parlé ici. Pourtant, plus j’y repense, plus je me dis que ce film mérite d’en parler… On ne présente plus les studios Pixar. Depuis Toy Story, il ne cesse, tous les ans, de nous étonner, se […]

star-wars-clone-wars

Star Wars, The Clone Wars : ou comment l’animation libère

Après une inscription sans histoire à la fac, j’ai décidé de renouveler mes séances cinématographiques parisiennes par un film léger, à savoir Star Wars, The Clone Wars. Il ne s’agit pas d’un nouvel épisode de Star Wars, George Lucas tenant sa promesse, jusque là, de ne pas faire d’autres films. Il ne s’agit d’ailleurs pas […]

lion-king-mogador

Le roi lion, la comédie musicale

Ce soir, je suis allé voir Le roi lion, la comédie musicale issue du film présentée depuis un ans au théâtre du Mogador à Paris, et depuis 1997 (!) aux États-Unis, à Broadway of course. Autant le dire d’emblée, j’étais très sceptique à l’idée d’aller voir cette comédie musicale. Pas grand fan des comédies musicales […]

conflict-Curtis-Bernhardt

La mort n’était pas au rendez-vous

Exceptionnellement ce soir, je suis allé au cinéma non pour voir un film sorti récemment, mais un film de… 1945 ! La mort n’était pas au rendez-vous est en effet un film de Curtis Bernhardt, un célèbre inconnu, réalisateur allemand et juif qui a été contraint de quitter l’Allemagne pour la France puis les États-Unis […]

Appaloosa-ed-harris

Appaloosa, Ed Harris

Appaloosa d’Ed Harris est un film étonnant et passionnant. Western classique en apparence, ce film se révèle en fait être beaucoup plus complexe. À voir.

tv-on-the-radio

TV on the Radio – Dear Science

TV On The Radio n’est pas un groupe nouveau dans le monde musical, le groupe étant né en 2001. Mais c’est un groupe resté globalement inconnu du grand public, même si chaque album a été un succès critique et a obtenu une reconnaissance du milieu, et d’abord celle de David Bowie, rien que ça. Ce […]

vicky-cristina-barcelona-penelope-cruz

Vicky Cristina Barcelona, Woody Allen

Cet après-midi, je suis allé comme tous les ans1, quasiment religieusement, voir le dernier Woody Allen, Vicky Cristina Barcelona. Du haut de ses 72 ans en effet, le réalisateur américain continue de réaliser des films au rythme effréné d’un par an. Et avec Woody Allen, quantité rime exceptionnellement avec qualité : son dernier film est […]

tropic-thunder

Tonnerre sous les tropiques

Avec Tonnerre sous les Tropiques, Ben Stiller réalise un film hollywoodien contre les films hollywoodiens et ça marche ! Un film très drôle, à ne pas rater…

hellboy2

Hellboy 2

Une fois n’étant pas coutume, je vais être bref sur le dernier film de Guillermo del Toro, Hellboy II. Ce film est, comme son nom l’indique assez bien, la suite de Hellboy, film du même réalisateur sorti en 2004, et qui avait supris à l’époque par son ton très décalé et un héros enfin anti-conformiste. […]

quantum-solace-marc-forster

Quantum of Solace, Marc Forster

Quantum of Solace reprend très exactement là où Casino Royale s’arrêtait. Un choix audacieux, unique dans la saga, mais qui est malheureusement assez mal exploité par ce film assez banal.

viva-la-hova

Viva la Hova : le dialogue des musiques

Dans une des newsletters quotidiennes des Inrockuptibles, il était question de Viva la Hoda, un album de bootlegs mélangeant Coldplay et le rappeur Jay-Z. Les Inrocks étant dithyrambiques, je télécharge cet album disponible gratuitement. Eh bien je dois dire que j’ai pris une claque, virtuelle certes, mais claque quand même. Viva La Hova est un […]

two-lovers-gray

Two Lovers

Un an après l’excellent La Nuit nous appartient, James Gray revient accompagné de Joaquim Phoenix dans un nouveau film en apparence très différent, mais tout aussi bon, Two Lovers. Le scénario rappelle les films de Woody Allen : soit un homme, superbement joué par un Joaquim Phoenix au mieux de sa forme1 et deux femmes. […]

the-tall-men-raoul-walsh

Les Implacables

Entre deux films récents, ce soir fut dédié aux Implacables, film de Raoul Walsh datant de 1955. Merci à l’excellent site Critikat pour leur invitation et leurs séances-débats organisées, je le rappelle, chaque premier jeudi du mois. Cela fait la deuxième fois que je participe et je suis conquis : je vais voir un film […]

echange-clint-eastwood

L’échange : même les grands peuvent se planter…

Les films de Clint Eastwood, comme pour quelques rares autres réalisateurs, je vais d’habitude les voir sans discuter. J’avais beaucoup aimé Million Dollar Baby et surtout son récent diptyque (Mémoire de nos Pères et Lettres d’Iwo Jima). Mais je n’ai vu L’échange que cette semaine, soit pendant la cinquième semaine de diffusion. Ce décalage est […]

spirit-franck-miller

The Spirit, de Frank Miller

Ce week-end, après une dizaine jours sans cinéma (vous rendez-vous compte !) j’ai enfin pu commencer à rattraper mon retard par le plus urgent, The Spirit par Franck Miller. Sur ce film, les critiques sont globalement négatives, exception faite des Inrockuptibles que je vais donc rejoindre ici. Ce qui a plu ou déplu alternativement, c’est essentiellement […]

volt-star-malgré-lui-walt-disney

Volt, star malgré lui

La semaine dernière, j’étais seul avec ma petite sœur et nous sommes allés voir ensemble le dernier Disney en date, Volt star malgré lui. Je ne suis pas particulièrement fan des Disney récents, en tour cas ceux sans Pixar. Mais là, je dois dire que j’ai été convaincu. Bon, par contre, réglons ce problème immédiatement […]

etrangleur-boston-fleischer

L’étrangleur de Boston, Richard Fleischer

L’étrangleur de Boston est le troisième film que je vais voir dans le cadre des ciné-clubs de Critikat, un site que je recommande fréquemment ainsi que ces séances de cinéma organisées régulièrement et qui permettent à peu de frais (surtout si vous participez aux tirages au sort qui les précèdent pour gagner une place) de […]

Eminem

Eminem, le maître

Eminem, voilà un personnage étonnant et qui occupe une place bien particulière dans mon histoire personnelle. Longtemps, en effet, il fut à mes yeux l’Antéchrist incarné, un horrible rappeur raciste, homophobe, misogyne… bref pas quelqu’un de fréquentable, le symbole de tout ce que je n’aimais pas dans le rap, voire dans la musique en général. J’ai donc longtemps décidé de l’ignorer royalement. Mais c’était avant ma découverte du rap et après avoir écouté toute sa discographie, le doute n’est pas permis : Eminem est vraiment le maître du rap contemporain !

pennmilk

Harvey Milk de… Gus Van Sant ?

Harvey Milk, le dernier film de Gus Van Sant… sans Gus Van Sant. Après une série de films très originaux, le réalisateur américain a en effet décidé de s’effacer derrière son sujet. Mais un bon sujet suffit-il à faire un bon film ?

the-road-hillcoat

La route, Cormac McCarthy

Notes préalables Si vous n’avez pas encore lu La Route, ne lisez pas ce qui suit pour garder la « surprise ». Sans hésiter, je classe ce roman dans la catégorie des chefs-d’œuvre. Néanmoins, une mise en garde s’impose. La Route n’est pas un roman facile, non pas que le style soit complexe, mais le fond est […]

duplicity-tony-gilroy

Duplicity, Tony Gilroy

Ça n’est pas le film du siècle, de l’année ou même du mois. Non, mais Duplicity est un film très sympathique avec un couple d’acteurs parfaits, et une intrigue retors et passionnante. Le tout offre un film amusant, pour peu que l’on se donne la peine de comprendre l’histoire.

in-the-electric-mist-tavernier-lee-jones

Dans la brume électrique, Bertrand Tavernier

Quand un Français veut copier le cinéma américain, cela donne en général de belles catastrophes. Mais Bertrand Tavernier n’est pas n’importe quel français : c’est un cinéphile érudit et passionné de cinéma américain qui réalise, ici, une sorte de rêve d’enfance. Le résultat est à la hauteur de l’attente : Dans la brume électrique est un excellent film, qui commence comme un thriller, semble esquisser une intrigue sociale, mais se termine comme un film étrange où le passé et les morts occupent la première place. Un film passionnant, en somme.

age-de-glace-3

L’Âge de Glace 3 : le temps des dinosaures

On prend les mêmes et on recommence ? Apparemment oui, pour ce dernier épisode de l’Âge de Glace, mais l’humour est toujours aussi efficace et le film réussit même à éviter la lassitude en mettant l’accent sur les personnages secondaires. Un bon film pour se détendre…

whatever-works-larry-david-woody-allen

Whatever Works, Woody Allen

Whatever Works, le dernier Woody Allen revient à New-York et retrouve les thématiques habituelles du réalisateur, avec néanmoins quelques originalités. Peut-être un Woody Allen mineur, mais un très bon film.

michael-jackson-flickr

Michael Jackson, un phénomène fascinant

Impossible d’échapper à la mort du roi de la pop. Plutôt qu’un énième hommage, un témoignage personnel de ma découverte récente et fascinante de Michael Jackson.

la-haut-pixar

Là-haut, Bob Peterson et Pete Docter

L’histoire d’un vieil homme qui fait envoler sa maison à l’aide de ballons et qui, aidé d’un jeune scout enveloppé, part à l’autre bout du monde. Délirant, niais, sans intérêt ? Sur le papier seulement…

inglourious_basterds_home

Inglourious Basterds, Quentin Tarantino

Avec Inglourious Basterds, Quentin Tarantino se plonge pour la première fois dans l’histoire. Une plongée à sa manière, sanglante et décalée, une histoire réécrite et jouissive, bref, une vraie réussite !

Final Destination: Death Trip 3D

Destination finale 4, David R. Ellis

La série Destination finale est toujours aussi fun, mais on sent les répétitions et lassitudes. La 3D relance néanmoins un peu l’intérêt…

demineurs-couv

Démineurs, Kathryn Bigelow

Démineurs est un film sur la guerre en Irak, mais un film quasiment chirurgical et glaçant d’un suspense infernal sur l’art du déminage et sur l’addictivité de la guerre. Imparfait, mais intéressant.

cougar-batofar

Cougar au Batofar (7 octobre 2009)

Premier concert en France pour un groupe américain totalement inconnu, mais qui mérite d’être connu. Du post-rock façon Ezekiel, une musique parfaite pour la scène.

the-informant

The Informant, Steven Soderbergh

The Informant est une comédie légère avec un Matt Damon en pleine forme en éternel menteur. Un film efficace à travers lequel on peut aussi lire une critique du capitalisme financier débridé. Ou pas.

this-is-it-michael-jackson

This is it, Michael Jackson

This is it, le phénomène marketing du moment et je n’ai pas su résister au piège. Le film est néanmoins intéressant sur le phénomène Michael Jackson.

2012-roland-emmerich

2012, Roland Emmerich

2012 est un film à grand spectacle où le seul intérêt est de voir toute la planète se détruire. On repassera pour un fond intéressant…

bienvenue-a-zombieland-fleischer

Bienvenue à Zombieland, Ruben Fleischer

Ni film de mort-vivant sérieux, ni caricature du film de mort-vivant, Bienvenue à Zombieland est en fait un road-movie fun avec des zombies. Une recette très efficace…

capitalism-a-love-story-michael-moore

Capitalism : A Love Story, Michael Moore

Avec Capitalism : A Love Story, Michael Moore s’attaque carrément au capitalisme. Le pamphlet fait mouche à plusieurs reprises, mais la machine Moore s’épuise parfois…

la-route-hillcoat-mortensen-smit-mcphee

La Route, John Hillcoat

Adapter au cinéma le chef d’œuvre de Cormac McCarthy, une idée un peu étrange tant le livre semble inadaptable. Le résultat n’est pas honteux, même si on reste loin de la force du roman.

limits-of-control

The Limits of Control, Jim Jarmusch

The Limits of Control est un film fascinant, une véritable œuvre d’art moderne proposée par Jim Jarmush. Mais l’art moderne n’est pas facile à apprécier, et si l’on aimerait adorer le film, c’est quand même souvent l’ennui qui prime…

Avatar-James-Cameron

Avatar, James Cameron

Avatar n’est sans doute pas la révolution technologique annoncée. C’est aussi une histoire simple, voire simpliste. Mais c’est d’abord un formidable conte qui tend à l’universel. Bluffant…

where-the-wild-things-are-jonze

Max et les Maximonstres, Spike Jonze

Max et les Maximonstres est l’adaptation d’un livre pour enfants, mais pas un film pour les enfants. C’est un conte aussi beau que sombre sur l’enfance et sur le rêve. Un film onirique à ne pas manquer.