killing-kubrick

L’Ultime Razzia, Stanley Kubrick

L’Ultime Razzia est le troisième film de Stanley Kubrick. Relecture des films noirs de la grande époque, il déconstruit un scénario pourtant classique et connu à travers une chronologie défaillante. Kubrick y fait déjà preuve d’une maîtrise technique impressionnante… À (re)découvrir. lire la suite

spartacus-kubrick

Spartacus, Stanley Kubrick

Spartacus est le seul film de commande qu’a accepté de réaliser Stanley Kubrick et cela se voit. Son cinquième film est assez éloigné du reste de sa carrière et le réalisateur se fâche définitivement avec Hollywood après Spartacus. Un classique des péplums, à (re)voir en oubliant qu’il s’agit d’un Kubrick. lire la suite

lolita-stanley-kubrick

Lolita, Stanley Kubrick

Oser s’attaquer au chef-d’œuvre de Nabokov, il fallait oser, Kubrick l’a fait. Comme on pouvait s’y attendre néanmoins, il n’a pas fait une adaptation fidèle, mais un film totalement différent. lire la suite

docteur-folamour-peter-sellers

Docteur Folamour, Stanley Kubrick

Sous des dehors légers et comiques, Docteur Folamour constitue en fait un indispensable plaidoyer contre la guerre, l’arme nucléaire et la bêtise humaine. Stanley Kubrick nous fait rire, mais il nous glace aussi le sang avec sa vision de la menace nucléaire. Un film riche, un film brillant. lire la suite

2001-space-odyssey-kubrick

2001 : l’odyssée de l’espace, Stanley Kubrick

Chef-d’œuvre du septième art, 2001 : l’odyssée de l’espace est un film de science-fiction, certes, mais aussi bien plus que cela. C’est un questionnement sur l’homme, ses origines et son futur. C’est aussi un film qui n’appelle pas nécessairement de réponses. Un grand moment de cinéma, à voir et à revoir. lire la suite

orange-mecanique-kubrick

Orange mécanique, Stanley Kubrick

Orange mécanique se présente comme un film de science-fiction se déroulant au XXIe siècle, mais ce n’est qu’une excuse. Stanley Kubrick réalise un film poisseux plus que violent et une critique extrêmement efficace de la société de son temps. lire la suite

barry-lyndon-kubrick

Barry Lyndon, Stanley Kubrick

Mal-aimé à sa sortie, Barry Lyndon est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs films de Stanley Kubrick. Pour son dixième film, le cinéaste britannique part au XVIIIe siècle, suivre les traces d’un Irlandais qui parvient au sommet de la hiérarchie sociale, avant de tomber. À (re)voir, sans hésitation. lire la suite

shining-kubrick

Shining, Stanley Kubrick

Seul thriller et seul film teinté de fantastique de Stanley Kubrick, Shining peut apparaître au premier abord comme un projet commercial n’ayant comme seul intérêt pour le cinéaste de renflouer ses caisses. Mais comme on pouvait s’y attendre, rien n’est aussi simple chez Stanley Kubrick qui signe là un film très personnel et un film brillant. lire la suite

full-metal-jacket

Full Metal Jacket, Stanley Kubrick

Douzième film du cinéaste new-yorkais, Full Metal Jacket s’attache à nouveau à dénoncer la guerre et l’armée par l’absurde et la folie. C’est un film noir derrière la caricature souvent amusante, c’est un film brillant sur l’homme et la violence de sa société. Un classique, à voir et à revoir. lire la suite

eyes-wide-shut

Eyes Wide Shut, Stanley Kubrick

Dernier film du cinéaste, Eyes Wide Shut couronne la carrière de Stanley Kubrick avec un film passionnant et bien plus riche qu’il n’en a l’air au premier abord. À (re)découvrir sans hésiter. lire la suite